Le Seitaï

Le Seitaï est une discipline à la fois pratique et philosophique, qui a été fondée par un japonais, Haruchika Noguchi au début du 20e siècle. Seitaï signifie en japonais : « corps bien coordonné ». Il a été introduit en France dans les années 1970 par Itsuo Tsuda, élève de Maître Noguchi, sous le nom de « mouvement régénérateur ».
Les pratiques du Seitaï familiarisent avec le non-verbal, l’instinctuel et favorisent une entente avec tout ce qui nous entoure.

Il y a deux pratiques essentielles à la base du Seitaï : la première est un mouvement corporel involontaire et spontané, nommé par Maître Noguchi « katsugen-undo », il est déclenché dans un état de conscience claire et calme. La deuxième pratique est le « yuki », il se pratique par imposition simple des mains. C’est la respiration ventrale qui est utilisée et dirigée sur un partenaire.

Nous pratiquons des exercices simples, spécifiques, nommés Taïsô dont l’objectif est de rééquilibrer l’organisme, ils permettent de corriger notre posture en éliminant les tensions partielles localisées à certains endroits du corps.

La pratique est ouverte à tous, quelle que soit votre condition physique. Cette pratique permet au corps de retrouver équilibre et bien-être en se corrigeant lui-même et d’avoir un regard nouveau sur celui-ci.